Découvrir les métiers de l’industrie aéronautique et spatiale

Mécanicien·ne monteur·euse équipements aéronautiques

Secteur : Industrie aéronautique et spatiale | Famille : Opérateurs et mécaniciens

Mission

La mission du/de la mécanicien·ne monteur·euse équipements aéronautiques est de réaliser en atelier l’assemblage, ou l'entretien et la réparation, d'un ou plusieurs équipements aéronautiques (mécanique, hydraulique, pneumatique, électromécanique). 

Il/elle peut créer des sous-ensembles qui seront ensuite montés sur des équipements entiers. En ce sens il a un rôle clé dans la construction aéronautique.

Activités

  • Monter, régler, tester les sous-ensembles d’un équipement dans le cadre d’une activité d’assemblage chez un constructeur
  • Démonter, inspecter, tester, diagnostiquer, réparer, remonter l’équipement dans le cadre d’une activité d'entretien et de réparation
  • Renseigner les documents de contrôle et de traçabilité

Compétences et qualités requises

  • Connaître le fonctionnement des équipements (dimensions, géométrie, caractéristiques mécaniques, ….) et les réglementations aéronautiques
  • Lire l'anglais technique
  • Maîtriser la lecture de plans (en 3D sur ordinateur, logiciels de montage, maquettes sur ordinateurs..)
  • Exploiter la documentation technique
  • Utiliser des outillages spécifiques et traditionnels du secteur aéronautique
  • Respecter les engagements de sécurité, qualité, coût et délai
  • Travailler en équipe
  • Faire preuve de rigueur et de minutie afin de réaliser des travaux de précision 

 

Conditions d'exercice du travail

L'activité s’effectue dans des ateliers réservés aux équipements, en horaires classiques ou décalés (dans ce cas Permis B et véhicule ou moyen de transport souhaités) et nécessite le port d’équipements de protection individuelle (chaussures de sécurité, gants..)

Pour les aéroports : le Titre de Circulation Aéroportuaire est impératif pour les métiers se déroulant en zones réservées. Ce titre est délivré par les autorités administratives compétentes après une enquête de moralité. Tout problème antérieur avec la police et/ou justice peut entraîner la non obtention de ce titre. 

 

1) L’activité de montage s’exerce chez un constructeur d’équipement aéronautique. Le/la mécanicien·ne monteur·euse maîtrise les procédés d’assemblage et contribue à leur amélioration. Au sein de son entreprise il/elle assemble différents types d’équipement de haute technologie qui doivent répondre à des contraintes différentes selon les aéronefs qu’ils équipent : les avions ou les hélicoptères civils ou militaires, la fusée Ariane, les missiles, les drones.

Le/ la mécanicien·ne monteur·euse évolue vers de l’expertise qui le/la conduira par exemple à assembler les prototypes des équipements du futur : des produits toujours plus performants, plus fiables, plus économiques qui font l’objet des programmes de recherche et d’innovation technologique.

2) L’activité d'entretien et réparation se fait chez le constructeur de l’équipement, ou dans une entreprise spécialisée dans la maintenance aéronautique, ou au sein d’une direction industrielle d’une compagnie aérienne. Elle s’effectue en fonction d’un programme d’entretien établi par le bureau d’études du constructeur et en fonction des irrégularités constatées en exploitation.

C’est une fonction à responsabilité où toutes les opérations sont contrôlées et traçées. Il/elle doit pouvoir s’adapter rapidement à des défauts imprévus constatés en exploitation, les réparations à effectuer ne sont jamais identiques. Les contraintes de temps étant très fortes il/elle devient rapidement autonome et polyvalent(e) pour que la réparation soit faite dans les délais et conditions de sécurité prévus afin que l’équipement retiré de l’exploitation puisse reprendre son programme de vol.

Le/la mécanicien·ne monteur·euse confirmé·e dans la maintenance peut être amené·e à se déplacer chez le client (Armées, compagnie aérienne) en France ou à l’International.

Formation

Bac professionnel aéronautique option systèmes

Bac professionnel maintenance équipements industriels (MEI)

Bac professionnel métiers de l'électricité et de ses environnements connectés (MELEC)

En savoir plus

Voies d'accès à l'emploi

En savoir plus

Évolution

Intégrer les fonctions de chef·fe d’équipe, contrôleur·se qualité, formateur·rice ou se diriger vers d'autres postes selon la mobilité interne.