L'aéronautique et l'aérien

L'industrie aéronautique et spatiale, c'est...

  • Des avionneurs
    / systémiers

    © Dassault Falcon

    Ils conçoivent l'architecture des appareils, les assemblent, les vendent et parfois en assurent la maintenance.
  • Des motoristes

    © Daniel Limares / Sagem / Safran

    Ils conçoivent, produisent, vendent et réparent les moteurs.
  • Des équipementiers
    / prestataires

    © Etienne de Malglaive / Capa Pictures © THALES

    Ils conçoivent, produisent, vendent, réparent les trains d'atterrissage, les nacelles, les équipements électriques, mécaniques, hydrauliques, les logiciels, les sièges, les calculateurs...

Cela concerne une vaste gamme de produits civils, militaires et spatiaux : avions civils et militaires, drones, hélicoptères, missiles, satellites, lanceurs...

Un moteur
économique
et social

La France est un des seuls pays avec les Etats-Unis à disposer d'une industrie complète maîtrisant l'ensemble des compétences nécessaires à la définition et à la construction d'un aéronef ou d'un satellite.

De haute technologie et performante, elle est particulièrement importante pour l'emploi hautement qualifié sur le territoire national, offre un tissu d'entreprises réactif et dynamique et apporte une contribution significative à l'emploi grâce à ses succès commerciaux.

Zoom sur l'emploi

Innover pour agir durablement

  • Réduire la traînée (tourbillons en bout d'aile) par l'ajout de dispositifs "winglet ou wingtip"
    © Airbus / e'm company / P. Masclet
  • Alléger le poids des appareils grâce à des matériaux composites et des appareils informatiques embarqués en remplacement des équivalents papiers
    © Quentin Reytinas © THALES
  • Améliorer les performances des moteurs grâce à de nouveaux types de moteurs comme les turboréacteurs
    © Snecma / Safran
  • Diminuer la consommation de carburant grâce à des "Avions plus électriques" par exemple les déplacements actionnés par des moteurs électriques ("green taxiing") au lieu des réacteurs
    © Airbus / A. Doumenjou
  • Valoriser et recycler les avions en fin de vie
    © Tarmac Aerosave
  • Construire des bâtiments à haute efficacité énergétique et promouvoir les énergies renouvelables
    © Airbus / e'm company / P. Masclet

Pour faire face à l'augmentation du trafic aérien mondial (qui devrait doubler dans les 15 années à venir) et préparer l'avenir, l'industrie aéronautique consacre une grande partie de ses ressources à la recherche de matériels toujours plus performants, plus fiables, plus rentables et plus respectueux de l'environnement.

Cela passe par une évaluation et une réduction maîtrisée des impacts environnementaux, depuis la composition, la fabrication, l'utilisation, jusqu'à la fin de vie des produits.

Poids, portance, résistance à l'air, fonctionnement des moteurs, gestion des équipements consommateurs d'énergie... : ces facteurs ont une influence sur la consommation de carburant.
En les utilisant comme leviers d'amélioration, ils peuvent contribuer de façon significative à réduire la consommation, les émissions et le bruit perçu, tout en conservant les mêmes garanties de sécurité et de confort.

Bon à savoir

Vision 2050 est une stratégie long terme visant à faire de l'aéronautique un secteur compétitif, propre, sûr et fiable d'ici à 2050 tout en accordant une attention particulière aux besoins des citoyens et de la société.
Les grands objectifs environnementaux pour les nouveaux appareils pour 2050 par rapport à 2000 sont :
  • Réduction de 75% des émissions de CO2 par passager-km,
  • Réduction de 90% des émissions d'oxyde d'azote,
  • Réduction de 65% du bruit perçu

En savoir plus sur le secteur

  • Présentation de l'industrie aéronautique en 2015

    Une plaquette éditée par le Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS) présentant de façon détaillée les composantes du secteur (chiffres clés, domaines, matériels).
  • Situation de l'emploi en 2016

    Une brochure sur les principaux indicateurs emplois et formation du secteur.
  • L’industrie aérospatiale face au défi climatique

    Cette brochure de seize pages rappelle le contexte du défi climatique, les enjeux de la COP21, le rôle de l’OACI pour le transport aérien et fait le point sur les actions de l'industrie aéronautique et spatiale
  • Le CORAC

    Rubriques :
    - Démonstrateurs pour l'avenir
    - Recherche et Innovation
    - Faits et chiffres

    Le site du Conseil pour la Recherche Aéronautique Civile (CORAC), en charge de déterminer une feuille de route de la recherche aéronautique et assurer le suivi des avancées.