Découvrir les métiers du transport aérien

Agent-e de sûreté aéroportuaire
Opérateur de sûreté

Secteur : Transport aérien | Famille : Métiers de l'exploitation / Assistance en escale

Mission

L'agent-e de sûreté aéroportuaire effectue le contrôle des passagers, des équipages, des personnels de l'aéroport, ainsi que leurs bagages de cabine ou effets personnels :

  • au niveau des Postes d'Inspection Filtrage avant l'accès en Zone Réservée Sûreté,
  • au niveau des coursives de correspondance.

Les différents postes sont :

  • l'accueil (vérification documentaire et positionnement des effets personnels sur le tapis de la machine à rayons-X),
  • le visionnage et la détection des objets et bagages aux rayons-X,
  • la palpation de sécurité et contrôle au magnétomètre des personnes,
  • la fouille des bagages.

En cas de détection d'un Objet Interdit au Transport ou d'un Objet Interdit en Cabine, l'opérateur applique les procédures d'exploitation.

5.000 personnes peuvent transiter quotidiennement sur certains Postes d'Inspection Filtrage dans les aérogares de l'aéroport Paris - Charles-de-Gaulle.

Profil et aptitudes requises

Excellente présentation

Facilité de contact et sens du service

Parfaite maîtrise de soi et forte capacité de concentration.

Courtoisie naturelle

Ressortissant d'un Etat membre de l'Union Européenne

Conditions d'exercice du travail

Le travail s'effectue en équipe dans les aérogares ou les zones de fret, en horaires décalés y compris le week-end et les jours fériés.

Le port de l'uniforme est de rigueur pour les agent-es de sûreté.

Pour se rendre sur l'aéroport avec une activité en horaires décalés, il y a lieu de vérifier l'existence de transports en commun compatibles, ou sinon, disposer d'un moyen de transport personnel. Le permis B et un véhicule propre sont fortement recommandés.

 N.B. : Le Titre de Circulation Aéroportuaire est impératif pour les métiers se déroulant en zones réservées (après les postes de sûreté aéroportuaire). Ce titre est délivré par les autorités administratives compétentes après une enquête de moralité. Tout problème antérieur avec la police et/ou la justice peut entraîner la non obtention de ce titre.

Le métier d'agent de sûreté aéroportuaire nécessite, en plus du TCA, une autorisation préfectorale.

 

Formation

Niveau CAP, BEP ou BAC, complété par le Certificat de Qualification Professionnelle d'Agent de Sûreté Aéroportuaire (CQP ASA). Le CQP ASA est obligatoire. Les cours approuvés par la DGAC préparant au CQP sont dispensés dans des organismes et entreprises habilités.

En savoir plus

Voies d'accès à l'emploi

En savoir plus

Partager :